S’installer au Portugal : la checklist des 20 formalités

Une nouvelle vie vous attend au Portugal ? Voici un récapitulatif de toutes les formalités et démarches administratives à accomplir avant de s’installer au Portugal.

✅ J’ai créé pour vous la check-list récapitulative la plus complète du web. 

Et à la fin de cet article, vous pourrez imprimer votre check-list sous format PDF  « 20 formalités à réaliser pour s’installer au Portugal ».

Abonne-toi pour ne rien manquer sur la vie au Portugal 👇

Comment s'installer au Portugal ?

Pour vous installer au Portugal, vous devez :

  • Contacter un transporteur fiable ;
  • Faire une demande de NIF ;
  • Obtenir le cachet de la mairie et apostiller les justificatifs scolaires ;
  • Faire une demande de COC ;
  • Constituer un dossier pour l’immatriculation du véhicule ;
  • Obtenir une attestation de fin de résidence ;
  • Demander un certificat de résidence à la Junta de Freguesia ;
  • Ouvrir un compte bancaire Portugais ;
  • Ouvrir une ligne téléphonique ;
  • Faire une demande de CRUE ;
  • Vous inscrire au registre des Français établis hors de France ;
  • Enregistrer vos animaux de compagnie ;
  • Effectuer un changement d’adresse au centre des impôts ;
  • Vous inscrire à l’IMT ;
  • Vous inscrire au centre de santé ;
  • Trouver une assurance santé ;
  • Légaliser votre véhicule ;
  • Changer votre permis de conduire (selon les cas).

 

Plus de détails sur chacune des démarches pour s’installer au Portugal ci-dessous 👇

6 mois avant de s'installer au Portugal

Validation du transporteur

C’est le top départ du projet.

Peut-être la démarche la plus difficile car il faut se lancer. Pour bien réussir cette étape, je vous recommande de contacter plusieurs transporteurs pour comparer les prix et les prestations.

Vous devrez évaluer plus ou moins les m3.

👉 Une bonne technique pour y parvenir est de diviser par 2 la surface totale de votre logement actuel. Par exemple, pour une maison de 100 m2, un cubage de 50 m3 est pas mal.

Demande de NIF pour s'installer au Portugal

Le NIF (Numéro d’Identification Fiscale) est obligatoire quand on part vivre au Portugal, même pour les bébés.

✅ Si vous êtes de nationalité portugaise, il vous a déjà été attribué.

Autrement, vous pouvez obtenir un NIF facilement en ligne sur le site des finances publiques, via une société intermédiaire, ou sur place au centre des impôts ou dans une loja do Cidadão.

L’obtention du NIF est une des premières démarches à effectuer quand vous partez vivre au Portugal. Vous pouvez faire la demande avant de partir, ou en arrivant si vous préférez.

⚠ Mais attention, ne tardez pas trop pour réaliser cette démarche. Sans ce numéro fiscal, vous ne pourrez ni louer un logement, ni acheter, ni même ouvrir une ligne téléphonique.

Je vous recommande donc d’effectuer cette démarche en priorité.

3 mois avant de s'installer au Portugal

Cachet de la mairie et apostille (si inscription scolaire)

Si vous inscrivez vos enfants dans une école publique portugaise, vous devrez fournir un de ces justificatifs fournis par son ancienne école :

Renseignez-vous auprès do “agrupamento” dont dépend l’école pour connaître le ou les documents attendus. 

👉 Puis, lorsque vous avez en votre possession ces documents, vous devrez :

Demande de COC (si immatriculation de véhicule)

Si vous souhaitez que votre véhicule vous accompagne dans l’aventure, vous devrez le faire immatriculer au Portugal.

🚗 Pour légaliser votre véhicule au Portugal, vous aurez besoin d’obtenir un document fourni par le constructeur de votre véhicule : le COC appelé aussi Certificat de Conformité Européen.

Voici la démarche pour obtenir le COC de votre véhicule :

    1. Contacter le service client du constructeur ;
    2.  Régler les frais relatifs à la demande de COC (s’il y en a) soit entre 0 et 250€ selon le constructeur et le nombre de COC qui ont déjà été demandés pour ce véhicule.
    3. Attendre un délai de 2 à 4 semaines environ pour recevoir le document par courrier.

 

👉 Notez que vous aurez besoin du COC quelle que soit la méthode de légalisation (en payant la taxe ISV ou en demandant l’exemption).

Constitution du dossier d’exemption de taxe ISV (si immatriculation du véhicule)

On reste dans la partie immatriculation de véhicule.

⚠ Il faut le savoir : si vous souhaitez immatriculer votre véhicule au Portugal, vous devrez payer la taxe ISV (Imposto Sobre Veículos).

Le prix de cette taxe et très variable, et parfois plutôt surprenant : de 0 à 20 000€ selon son ancienneté et s’il est polluant ou non.

Mais la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez éviter cette taxe à 4 ou 5 chiffres. 👍

Pour cela, vous devrez faire une demande d’exemption de taxe ISV (vous pouvez passer en direct ou par un professionnel comme un solicitador qui envoie la demande pour vous).

✅ Pour faire simple, l’exemption, c’est l’annulation de la taxe.

Avant le départ, je vous recommande de créer une petite pochette pour rassembler les documents qui vous seront demandés pour cette demande :

En commençant à préparer ce dossier 💼 avant le départ, vous serez bien organisé et éviterez un stress de dernière minute le nez dans les cartons.

Demande d’attestation de fin de résidence (si immatriculation du véhicule)

Pour faire une demande d’exemption de taxe ISV (encore !), vous aurez besoin d’un certificat de résidence.

Plusieurs organismes peuvent vous fournir ce certificat :

  • La mairie de votre lieu de résidence ;
  • Le consulat portugais ;
  • Le centre des impôts (demande d’attestation personnalisée).

 

⚠ Mais attention, car de nombreux expatriés ont eu beaucoup de difficultés avec cette étape.

Pour que votre demande d’exemption soit valide, le certificat de résidence doit préciser les informations suivantes :

  • Nom et prénom ;
  • Ancienne adresse ;
  • Date d’arrivée et de départ de l’ancienne adresse ;
  • Destination de départ et date (Portugal)

Voici un exemple d’attestation de résidence à fournir par la mairie 👇

ATTESTATION DE CHANGEMENT DE DOMICILE 

Le Maire de la Commune, soussigné, atteste que Monsieur X et Madame X ont résidé sur la Commune de X du XX/XX/XXX au XX/XX/XXXX

Monsieur et Madame X ont quitté la commune de X le XX/XX/XXXX pour s’établir au Portugal. 

La présente attestation est délivrée et valoir ce que de droit.

Les démarches en arrivant au Portugal

Nouveau certificat de résidence (si immatriculation du véhicule)

Dès votre arrivée, le premier document à récupérer est votre certificat de résidence (certificado de residência).

Ce document est essentiel : il vous permettra de justifier votre adresse au Portugal partout où vous irez.

👉 Il est délivré par la “junta de freguesia” ou la mairie directement.

La démarche varie en fonction de la ville ou des villages.

Le plus souvent, vous devrez fournir un justificatif comme le contrat de bail si vous êtes locataire, l’acte de propriété si vous êtes propriétaire, et une attestation d’hébergement muni d’un justificatif de domicile si vous êtes hébergé.

Voici un exemple d’attestation de domicile qui pourra vous être transmis 👇

Exemple de certificat de résidence

Ouverture du compte bancaire pour s'installer au Portugal

Si vous partez vivre au Portugal, vous aurez besoin d’ouvrir un compte bancaire portugais.

Un RIB portugais vous sera demandé pour payer l’électricité, ouvrir une ligne téléphonique ou souscrire un contrat d’assurance par exemple.

📄 Pour ouvrir un compte bancaire au Portugal, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Votre numéro NIF ;
  • Votre pièce d’identité ;
  • Votre dernier avis d’imposition ;
  • L’attestation de résidence (fourni par la Junta de Freguesia).

 

Attention car certaines banques réclament des fiches de paie et un contrat de travail. Mais souvent, ce n’est pas obligatoire.

Ouverture d’une ligne téléphonique

Même si vous comptez garder votre numéro de téléphone actuel, je vous recommande d’ouvrir une ligne téléphonique portugaise au plus vite.

Vous pourrez obtenir un numéro de téléphone avec une puce très rapidement auprès d’une boutique MEO, VODAFONE ou NOS par exemple.

Ces opérateurs proposent des systèmes de puces sans engagement que vous pouvez recharger en ligne très facilement.

💡 C’est très important d’avoir dès le départ un numéro de téléphone portugais : on vous le demandera PARTOUT (et les numéros de téléphone étrangers ne sont pas toujours acceptés).

D’ailleurs, ce sera l’occasion d’évaluer les forfaits tv, internet et téléphone fixe.

Demande de CRUE (Certificado do Registo de Cidadão da União Europeia)

Si vous n’avez pas la nationalité portugaise et que vous arrivez d’un pays de l’UE (ou Suisse), vous devrez impérativement faire une demande de CRUE : le Certificado do Registo de Cidadão da União Europeia.

👉 Si vous avez déjà la nationalité portugaise, cette partie ne vous concerne pas.

Ce document est essentiel. Il représente votre autorisation de résidence sur le territoire portugais.

Vous devez l’obtenir dans les 30 jours après la période de 3 mois qui suit votre installation au Portugal (puisque vous disposez de 3 mois libres au sein du territoire + 30 jours pour demander le certificat).

Vous obtiendrez ce document auprès de la mairie de votre lieu de résidence (câmara municipal).

✅ Deux documents vous seront demandés pour obtenir le CRUE :

  1. Votre pièce d’identité ;
  2. Le justificatif de domicile fourni par la Junta de Freguesia.

 

Vous recevrez le document sous un délai de 7 à 10 jours après votre demande (parfois la délivrance est même immédiate).

L’inscription consulaire

L’inscription consulaire (qu’on appelle aussi inscription au registre des Français établis hors de France) n’est pas obligatoire.

En revanche, elle est fortement recommandée.

L’inscription se fait en ligne via un service dédié. La démarche permet de vous compter officiellement parmi les Français qui vivent à l’étranger.

👉Vous pourrez ainsi exercer votre droit de vote à distance ou encore faire refaire vos papiers d’identité.

Bonne nouvelle ! Lorsque vous faites une demande d’exemption de taxe ISV, l’attestation délivrée lors de l’inscription consulaire peut servir d’attestation de résidence.

Celle-ci est disponible en ligne sous quelques jours après que vous ayez complété le formulaire.

L’enregistrement des animaux de compagnie

Si vous avez un chien, un chat, ou un furet, vous devez officialiser sa présence sur le territoire portugais dans un délai de 120 jours.

Pour cela, vous devrez vous rendre chez le vétérinaire pour procéder à l’enregistrement de votre animal de compagnie. 🐶

A cette occasion, le vétérinaire devra :

  • lui poser une puce électronique ;
  • inscrire son identité sur le registre officiel.

 

Depuis 2019, tous les chiens, chats et furets doivent être inscrits au registre, quel que soit leur âge.

📝Certaines communes imposent aussi un enregistrement local : vous devrez donc interroger la “Junta de Freguesia” pour savoir si vous devez aussi leur déclarer votre animal de compagnie.

Le changement d’adresse au centre des impôts

Si vous étiez déjà connu des services fiscaux portugais (et si vous avez la nationalité portugaise) vous devrez mettre à jour votre adresse auprès du centre des finances publiques.

Si vous venez tout juste de créer votre NIF et que l’adresse est la bonne, cette démarche n’est pas nécessaire.

Vous pouvez réaliser cette démarche à deux endroits :

1. Au centre des impôts de votre commune ;

2. Auprès d’une “Loja de Cidadão”.

 

👋 Je vous recommande d’effectuer cette démarche dès votre arrivée. Vous aurez besoin que votre adresse fiscale soit à jour, notamment pour réaliser la commande des manuels scolaires de vos enfants. D’ailleurs, on en parle tout de suite.

La commande des manuels scolaires (si enfants scolarisés)

Si votre enfant rentre à l’école au Portugal, n’oubliez pas de commander ses livres scolaires.

👍 Je vous explique cette démarche sous forme de tuto dans mon article dédié à la commande des manuels scolaires.

Ils sont gratuits si vous passez par la plateforme MEGA.

Mais attention, je vous recommande d’acheter également les cahiers d’activité qui les accompagnent. Ils sont facultatifs, mais très utilisés en classe. Il faudra compter entre 30 et 40€ par élève pour ces cahiers d’activité.

L’inscription à l’IMT (Institut de la Mobilité et des Transports)

Lorsque vous vous installez au Portugal, vous avez 60 jours pour vous inscrire auprès de l’IMT.

Rendez-vous juste ici pour trouver le bureau IMT proche de chez vous 

Cette inscription est (normalement) obligatoire : elle permet d’enregistrer votre droit de conduire plus de 6 mois consécutifs sur le territoire.

✅ Vous y recevrez d’ailleurs les informations nécessaires à la légalisation de votre véhicule et au changement de votre permis de conduire (si nécessaire).

La demande de RNH (fin prévue en 2024)

Si vous venez vivre au Portugal avec des revenus étrangers, vous devez peut-être envisager de faire une demande de statut RNH (Résident Non Habituel).

✅ Ce statut fiscal vous permet de bénéficier d’un taux d’impôt de 10% ou 20% selon les cas pendant 10 ans.

Si vous êtes moyennement, ou fortement fiscalisé, il s’agit d’un atout non négligeable.

Contrairement aux idées reçues, le statut RNH n’est pas uniquement réservé aux retraités. Le Portugal a dressé une liste de certaines professions qualifiées de « métiers intellectuels » éligibles au statut.

Mais ne tardez pas ! Le président portugais vient d’annoncer la fin du dispositif pour 2024… 

Vous pouvez réaliser cette demande seul en ligne via le site des Finances Publiques, ou demander à vous faire accompagner par un solicitor par exemple.

Dans les 6 mois suivants l'installation au Portugal

L’inscription au centre de santé

En arrivant au Portugal, vous êtes encore couvert pendant 6 mois via la carte européenne de Sécurité Sociale du pays européen que vous quittez.

Pas de panique donc pour les démarches de santé.

👉 En revanche, si vous avez des enfants scolarisés, vous devrez les inscrire au centre de santé le plus rapidement possible. Vous aurez rendez-vous avec une infirmière qui constatera si les vaccins de votre enfant sont à jour.

D’ailleurs, je vous explique en détail comment fonctionne le système de soin dans mon article dédié à la santé au Portugal.

De votre côté, si vous n’avez pas la nationalité portugaise, vous devrez obtenir un NISS et un numéro de utente.

C’est souvent le centre de santé qui vous le fournit (dans certains cas, vous serez redirigé vers le centre de Sécurité Sociale le plus proche).

Trouver une assurance santé

Si vous partez vivre au Portugal, il est recommandé d’opter pour une assurance santé.

Ce type de contrat vous permettra d’obtenir un remboursement de vos soins réalisés dans le privé (clinique ou consultation chez un spécialiste par exemple).

⚠ Pour couvrir une personne, il faut compter environ entre 15 et 30€ par mois selon le niveau de couverture souhaité.

Vous aurez aussi le choix avec des « plans de santé » moins chers et plus facilement accessibles. Mais forcément, les remboursements sont moins intéressants.

Enfin, si vous souhaitez garder une attache avec la Sécurité Sociale française, vous pouvez adhérer à la CFE (Caisse des Français de l’Etranger).

En contrepartie d’une cotisation, vous pourrez conserver votre carte vitale et vous faire soigner en France en cas de besoin. Vous obtiendrez les mêmes niveaux de remboursements que ceux offerts par l’assurance maladie sur le territoire français.

L’immatriculation du véhicule

On en a parlé plus haut : si vous arrivez au Portugal avec votre véhicule étranger, vous devrez le faire légaliser dans les 6 mois qui suivent votre arrivée.

Autrement dit, obtenir vos plaques et certificat d’immatriculation portugais.

Et au Portugal, il faut l’avouer, ce n’est pas une mince affaire.

👉 Pour légaliser un véhicule au Portugal, vous devrez payer une taxe (ISV) qui est définie selon le taux d’émission de CO2 de votre véhicule. Cette taxe peut être très élevée pour certaines voitures (plus de 10 000€ parfois). 

En revanche, vous aurez la possibilité de ne pas payer cette taxe si vous obtenez l’exemption (possible pour une personne par véhicule). Vous avez 12 mois pour effectuer cette demande.

La demande d’exemption de taxe ISV peut être réalisée en ligne gratuitement, mais peut s’avérer complexe. Autrement, vous pouvez vous faire accompagner d’un solicitador ou d’une autre entité professionnelle.

Le changement de permis de conduire

En ce qui concerne le changement du permis de conduire, tout dépend du document que vous possédez actuellement :

  • Nouveau permis européen : si vous êtes titulaire de la nouvelle version européenne du permis de conduire, bonne nouvelle ! Ce permis est aussi valable au Portugal.

 

  • Ancien permis français (carte rose) : vous pouvez conduire avec votre permis français pendant 2 ans. Passé ce délai, vous pourrez l’échanger contre un permis de conduire portugais.

 

  • Permis avec date de validité : si votre permis de conduire a une date de validité, vous pouvez le conserver jusqu’à son échéance. Ensuite, vous devrez l’échanger contre un permis portugais.

Imprimez votre check-list sous format PDF 👇

Changer de pays, c’est déjà un chamboulement émotionnel.

Alors côté paperasse, autant que ce soit carré.

Pour vous aider dans vos démarches, voici une check-list ultra complète.

J’aurai adoré l’avoir sous le coude avant de partir au Portugal !

A chaque étape de votre projet, vous pourrez :

✅ Checker vos démarches pour ne rien oublier

✅ Y ajouter vos tâches personnelles

Check-list des formalités à imprimer

Indiquez votre adresse mail pour accéder à la check-list 👇

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Entrez votre adresse e-mail

PS : si tu penses que j'ai oublié quelque chose, dis-le moi 👇

Merci pour la communauté des futurs expats 🙏

Abonne-toi pour ne rien manquer sur la vie au Portugal 👇